sugardaddie fr review

A moins d’avoir passe les trois dernieres annees au fin fond de l’Alaska, tu dois deja savoir que l’app Afin de accoster de l'univers, c’est Tinder.

Perso, ca m’a pas interessee, sauf quand j’etais a Montreal pis que je swipais sur le telephone de mes buddies, genre: «Elle, est cute… Non, trop de make-up… Elle a du potentiel, mais elle est trop jeune… Ben la! C’est sur qu’elle a des fausses boules!»

Tse, si moi, de fille-a-fille, j'suis capable de mettre autant de jugement, j’allais clairement pas me mettre moi-meme dans cette situation ou d’un swipe de doigt dans un catalogue de chicks, j’allais disparaitre dans la penombre de Tinder.

Mais la, quand j’etais avec Cavalia a Taiwan, je voyais les gars d'une tournee ben, ben actifs sur Tinder a approcher des locals pis avoir 1 acces privilegie a la ville ou on se trouvait. Sauf qu’il n’etait jamais question que je m’inscrive a ca! Je suis ben trop old school.

Moi je suis plus de l’ecole : tu sors dans un bar/pub et, armee de liquid courage, tu trouves quelqu’un de ton gout, donc tu commences a lui parler (en personne. ). Si t’as d'la luck, vous vous revoyez le lendemain, pis Au moment d’apres et apres… et ca devient ton fling de voyage.

× How can I help you?